Fabrication table semis chauffante autoconstruction
Cas pratiques

Comment fabriquer une table à semis chauffante pas cher ?

Pourquoi faire une table de semis chauffante

Si on commence à faire des semis pour soi, on se pose souvent les questions suivantes : Comment font les professionnels pour être toujours en avance sur nous ? Pourquoi je rate toujours mes semis en février ?

Et si vous commencez votre activité professionnelle dans le maraîchage vous vous demanderez sûrement comment fiabiliser vos semis au printemps pour une production abondante la saison.

Les tables à semis chauffantes permettent de résoudre ces problèmes. Elles prolongent la saison. Même si vous avez une serre, cette dernière n’est pas forcément suffisante. Une table chauffante augmente la température du sol des plantes, vous pourrez alors semer plus tôt que prévu, récolter plus tard également et même faire pousser des plantes qui n’auraient pas été possible de faire dans votre climat.

Réaliser ses semis plus tôt dans la saison permet également de les rendre plus robustes lors de leur repiquage au printemps.

Plateaux de semis sur table chauffante autoconstruction fabrication
Plateaux de semis sur table chauffante

Qu’est-ce qu’une table à semis chauffante ?

Une table à semis chauffante est composée de deux parties : une table ou profilé de pépiniériste et la partie chauffante comprenant le système de chauffage avec un thermostat.

Il existe plusieurs systèmes pour chauffer vos plateaux de semis. On peut citer des nappes chauffantes horticoles, des résistances chauffantes ou à moindre coût des nappes pour plancher chauffant qui font très bien l’affaire.

En résumé voici le matériel nécessaire :

  • Une table
  • Des panneaux de polystyrène expansé (ép. 40mm)
  • Du sable blanc
  • Un câble ou nappe chauffante (j’utilise un câble de 10m pour une table de 1m60*3m90)
  • Un thermostat
  • Des arceaux (en option)
  • Une toile microclimat (en option)
  • Une bâche de serre plastique (en option, si en extérieur)

Le tout m’a coûté, pour une table de 1m60*3m90, 96.46€ avec du matériel de récupération tant que j’ai pu. J’ai mis des liens en fin d’article sur le matériel que j’ai acheté à titre d’exemple.

Table chauffante pour semis autoconstruction fabrication sable résistance câble nappe
Table chauffante pour semis avec un profilé en alu

Comment fabriquer une table chauffante à petit budget ?

Il y a de multiples manières de fabriquer une table à semis chauffante. Je vais vous présenter celle que moi j’ai utilisé :

  • La première étape est la table ! Je ne vais pas détailler cela vu que tout dépend de votre budget et de votre besoin pour le dimensionnement. Pour ma part j’avais récupéré des profilés pour en faire une. J’en avais besoin d’une deuxième mais je n’avais pas de budget pour ça donc je l’ai faite à partir de palettes et de parpaing que j’avais à disposition.

Il est préférable de faire le niveau pour que votre table soit bien à l’horizontale. C’est particulièrement important quand vous faites des arrosages par-dessous (les plateaux de semis sont dans des plateaux plus grands recueillant l’eau, l’arrosage se faire alors par capillarité). L’apport d’eau sera alors bien homogène avec un plan plat.

  • Isoler le fond du coffrage avec du polystyrène expansé. Il ne faut pas qu’il y ait d’espace entre les plaques et avec les bords. Au besoin et si c’est une installation fixe vous pouvez faire les jointures avec de la mousse expansive.
Table chauffante semis plaque polystyrène autoconstruction fabrication câble résistance nappe
Plaques de polystyrène expansé sur la table à semis
  • Mettre une première couche de sable blanc fin sur toute la surface avec une épaisseur de 2-3cm. (d’où le besoin qu’il n’y ait pas d’écart entre les plaques de polystyrène sinon le sable s’écoulera…)
  • Disposer votre nappe chauffante ou la résistance sur le sable. Selon la puissance des résistances il faut plus ou moins d’écart entre les serpentins pour que la température soit suffisante (vous référez à la spécification technique). Dans mon cas c’était environ 20cm.
câble chauffant résistance table semis autoconstruction fabrication câble résistance nappe
Disposition du câble chauffant (résistance)
  • Remettre une couche de sable pour couvrir le tout. De même avec une épaisseur de 2-3cm. Lissez bien cette couche et votre table sera prête à accueillir vos plateaux de semis et vos jeunes plants !
  • Le câble chauffant ou la nappe chauffante doit être branché à un thermostat. Il faut mettre sa sonde dans la couche de sable pour une régulation optimale de la température. Certains la mette dans la terre d’une caissette qui ne sert qu’à cela pour être sûr que la température de référence soit représentative de ce que les semis reçoivent et non d’une irrégularité dans la couche de sable.

Si vous êtes en extérieur, vous devez ajouter des arceaux et une bâche qui protégera vos plants de la pluie et du vent. Il est également conseillé d’ajouter une toile microclimat (type P17) pour les garder bien au chaud et ne pas perdre la chaleur dégager par le câble chauffant. N’oubliez pas d’aérer de temps en temps si les températures sont plus clémentes.

Voici un autre exemple avec une table en matériaux de récup pour une installation temporaire en extérieure.

Autoconstruction Fabrication d'une table avec câble nappe chauffante à semis en extérieur
Fabrication d’une table chauffante à semis en extérieur avec une bâche plastique et une toile P17

A vous de jouer !

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Dimensionner bien votre table en fonction de votre besoin. Réutiliser un maximum de matériaux autour de vous pour diminuer les coûts et elle sera opérationnelle en un rien de temps.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous rencontrez des problèmes ou si vous avez utilisé d’autres méthodes intéressantes.

Par contre je ne suis pas électricien donc je mettrait de côté les questions qui se réfère à cela. Pour une installation professionnelle, faîtes-vous conseiller pour éviter tout risque compromettant votre production.

Ressources

Voici le matériel que j’ai acheté. Faites un comparatif vous-même pour qu’il réponde bien à votre besoin :

Si les semis vous intéressent, vous devriez être comblés avec les livres suivants :

D’autres livres peuvent vous intéressé dans la liste faite pour tout projet professionnel : Liste de livres pour réussir son projet agricole.

4 Comments

    • Dimitri

      Bonjour,
      Oui c’est possible de l’alimenter par panneau solaire. Mais une batterie est également nécessaire pour restituer la nuit ce qui a été emmagasiner la journée. Le dimensionnement des panneaux et de la batterie devront bien prendre en compte la puissance de votre câble chauffant ainsi que la durée d’utilisation sans soleil.
      Bonne journée

  • MARION

    Bonjour ! Merci beaucoup pour ton travail c’est une mine d’informations !
    Je suis sur le point de fabriquer ma table a semis et j’aurai quelques questions sur ton experience .
    Sais-tu combien de degré tu gagnes à l’interieur de la table par rapport à l’exterieur? Tu le laisses tourner jour et nuit? Avec le recul le cable que tu as choisi te semble t-il suffisant en matiere de chauffe pour la taille de ta table?
    Merci encore pour ton aide precieuse en ce début de saison !
    Belle journée

    • Dimitri

      Bonjour, merci pour ton retour!
      Je ne pas pas te dire pour le gain en température, je suis en train de la changer de place donc je ne peux pas faire l’essai tout de suite. Et cela dépend pas mal de ta configuration par exemple si tu as mis un voile d’hivernage par dessus et l’épaisseur de celui-ci. Sinon j’ai mis un thermostat relié au câble de chauffant donc celui-ci n’est pas toujours allumé, cela dépend de la température consigne que tu lui donnes et s’allumera/éteindra en fonction de celle-ci automatiquement. Quand je n’en avais pas, j’allumais la table que la nuit et cela suffit pour la grande majorité des plants. Et oui le câble que j’ai choisi me convient bien donc pas de regret!

      Bon courage pour ta saison! Bonne journée

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez le pdf gratuit : Comment créer sa microferme en agroécologie et permaculture


Retrouvez les 14 étapes de création de votre paradis


Et transformez un vague désir de campagne en un projet d'une ferme viable